Journée d’étude

« Photographie et enquête sociale sur l’habitat : une affinité élective ? »

le 7 mars 2011, 10h-17h, à l’ENSA Paris Val-de-Seine, salle 718 (7e étage).

L’objectif de cette journée d’étude est de revenir sur les enjeux sociaux, politiques, culturels et scientifiques que soulève la proximité entre les démarches documentaires et scientifiques à partir de travaux portant plus spécifiquement sur les transformations de l’habitat dans les grandes métropoles occidentales.

La journée se décomposera en deux sessions. La première examinera les liens entre photographie et enquête sociale à travers le travail de documentation photographique que mène le photographe Camilo José Vergara sur les transformations des ghettos américains depuis les années 1970. La deuxième session sera consacrée à la confrontation entre trois projets photographiques portant sur l’habitat ouvrier dans les villes françaises aux 19e-21e siècles: celui de l’Union Photographique Française, une association ouvrière qui photographie les quartiers ouvriers parisiens à la fin du 19e siècle, le travail mené par Philippe Bonnin, anthropologue et photographe, sur les transformations des intérieurs ouvriers, enfin un reportage réalisé par la photographe Hortense Soichet sur la « zone urbaine sensible » de la Goutte d’Or.

Ces travaux seront discutés à l’aune de trois questions : celle de la photographie comme mode d’exploration des transformations de l’habitat ; celle de l’intrication entre projets de recherche, projets artistiques ou documentaires et projets politiques ; enfin, celle de la photographie comme reflet du regard que les sciences sociales portent sur ces transformations.

Affiche à télécharger : affiche-je-7mars2011-A3

Programme à télécharger : programme-je-7mars-A4



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *